[Séminaire] Poésie et pensée

Séminaire de recherche : « Poésie et Pensée »

Laurent Fourcaut, “Poésie perte de la pensée”

Mardi 24 mai 2022, 14h-16h

Salle du Conseil de la Maison de la recherche

(4 rue des irlandais, 75005)

Université Sorbonne Nouvelle

Centre de Recherche sur les Poétiques du XIXe (CRP19)

Le titre de cette communication est emprunté, littéralement, à une page de Chino au jardin de Christian Prigent (P.O.L, 2021), une formule qui prend satiriquement à contre-pied le ”Poésie ! ô trésor ! perle de la pensée !” d’Alfred de Vigny (”La Maison du berger”).

Il s’agit de la prendre, cette formule, au pied de la lettre. Le poème est considéré, et analysé via quelques exemples, comme un lieu où est proposé, à la place d’une relation rationnelle, conceptuelle, aux êtres et aux choses, un objet autonome où se joue, peu ou prou, une perte de soi, de son identité et de son intégrité individuelles, à la faveur de l’élaboration  textuelle – par les moyens et les effets propres du texte – d’une relation fusionnelle avec le monde, en tant qu’il est le réel. On présentera donc une conception réeliste du texte poétique. Le poème est littéralement un corps, un texte traité comme un corps matériel, qui met en œuvre les attributs et les ressources sensuels de la langue. Un corps travaillé de façon telle qu’il s’apparaît à lui-même comme ouvert sur le réel informe – baignant donc dans son sens –, la page blanche fonctionnant toujours alors comme un équivalent textuel/matériel du réel. Mais cette perte-dans-le-blanc-de-la-page est évidemment, au bout du compte, perçue pour ce qu’elle est, à savoir une perte-pour-de-faux. C’est pourquoi, le poème achevé, il ne reste plus à l’auteur – et, à travers lui au lecteur – qu’à recommencer.

Contact : antonhureaux@gmail.com

Descriptif et programme complet du séminaire : http://www.crp19.org/seminaires/doctorat.1/saminaire-poasie-et-pensae.11.html

Responsables

Adrien Cavallaro (Université Grenoble Alpes),
Henri Scepi (CRP19, Sorbonne nouvelle)
Andrea Schellino (Université Rome III)
et Anton Hureaux (CRP19, Sorbonne-Nouvelle)


Vous aimerez aussi...