[Evénement] Poésie en cours – “Instapoésies”

Lecture – rencontre avec Rim Battal, Mélanie Leblanc et Louis Haëntjens, alias Dorsène (@Dorscene).

Séance animée par Camille Bloomfield et Killian Provost

Le 2 juin de 17h à 19h30

Université de Paris – Bâtiment des Grands Moulins, Salle Pierre Albouy, Aile C, 6ème étage

5 rue Thomas Mann, 75013 Paris

Cycle de lectures et rencontres 2022 de l’axe Décentrement lyrique. Organisé par Camille Bloomfield, Marik Froidefond et Cyril Vettorato.

Présentation

Plus on proclame sa mort, plus la poésie existe. Elle investit de nouveaux médiums et de nouveaux lieux, se fait plurilingue, multimédia, sociale, bruyante, musicale… Le cycle de lectures et de rencontres Poésie en cours a été imaginé comme une fenêtre sur ce champ en perpétuelle réinvention, trop remuant pour qu’il nous soit possible de le cartographier de façon exhaustive. Au fil des séances, qui s’articuleront autour de lectures poétiques et de discussions avec les personnes invitées, nous découvrirons des voix qui conjuguent l’écriture poétique au présent. Comme autant de filets jetés à la mer, chaque séance consacrée à l’une des facettes de la création poétique actuelle partira à la recherche de quelques unes des voix qui la composent, avec un effort tout particulier pour faire entendre des voix émergentes.

Poète et artiste, formée au journalisme et à la photographie à L’institut supérieur de l’information et de la communication de Rabat et diplômée de l’ESJ de Paris, Rim Battal propose un nouveau modèle de femme, d’amour et de corps politique à travers les mots, la performance et les arts visuels. Elle a publié de nombreux ouvrages de poésie parmi lesquels figurent Les quatrains de l’All inclusive, paru aux éditions Le Castor astral en 2021, et L’eau du bain, éditions Supernova, primé par le CoPo, prix décerné par La Factorie, Maison de poésie en Normandie. Mine de rien est son dernier ouvrage en date. Il est paru en Poche chez Le Castor Astral en février 2022 et il est préfacé par Arthur H. Rim Battal co-dirige, avec Zoé Besmond de Senneville et Laura Lutard, Le Bordel de la Poésie.

Née à Casablanca en 1987, Battal vit et travaille à Paris depuis 2013.

Instagram : @rimbattal

www.rimbattal.com

Mélanie Leblanc est née en 1980 et vit en Normandie. Elle est publiée au Castor astral (Le Labyrinthe des jours), chez les Venterniers (Ephéméride, Des étoiles filantes, Quand mon coeur, Les gens qui osent, Le manifeste du Nous), chez Cheyne éditeur (Des falaises) et les éditions Derrière la salle de bain (traduction de poèmes de Karen Dalton, Presque je vole). Son exposition personnelle au musée Mallarmé inclut des œuvres plastiques, sonores et vidéo : relier-musee-mallarme.com

Elle partage ses poèmes dans le cadre de lectures qui peuvent être musicales, dessinées ou soufflées sous le dôme à poèmes qu’elle a construit. Elle enseigne à mi-temps la littérature et le cinéma.

Site : melanieleblanc.fr

Instagram : @melanie___leblanc

Louis Haëntjens arpente les festivals sous le pseudonyme Dorsène pour y mettre en scène des textes où le son, la vidéo et la voix participent d’une même performance poétique. Il est lauréat de la résidence Création en cours des Ateliers Médicis en 2020-2021 et publie régulièrement en revue (Dissonances, L’Epître, l’Allume-feu) ainsi que sur Instagram. Son premier recueil non-numérique, Le ventre de la baïne, sera publié en 2022 aux éditions Le Jardin.

Site : https://dorsene.wordpress.com/

Instagram : @dorscene

Plus d’informations


Vous aimerez aussi...