[Evénement]Éditer la poésie (XIXe-XXIe siècles)

 

Éditer la poésie (XIXe–XXIe siècles). Histoire, acteurs, modes de création et de circulation.

 

Séminaire de recherche animé par Isabelle Diu (BLJD) et Serge Linarès (Université Sorbonne Nouvelle)

Cinquième séance, le 7 avril 2022, 16h-19h

Université Sorbonne Nouvelle

Maison de la Recherche, salle Mezzanine

4 rue des Irlandais, 75005 Paris

Pour suivre la séance en ligne, écrire à serge.linares@sorbonne-nouvelle.fr

 

Sébastien Dubois (Neoma Business School) et Pierre François (CNRS, Sciences Po Paris) : « Poésie et affaires sociales : marché, carrière et consécration dans la poésie depuis la fin du XIXe siècle »

La poésie est (aussi) une activité sociale. Cette communication revient sur les formes d’organisation de la poésie depuis la fin du XIXe siècle jusqu’à la période contemporaine, à la fois dans sa vie sociale interne et ses relations réciproques avec la société. Nous commencerons par suivre les transformations du marché et de la vie sociale de la poésie, avant de nous attarder sur les parcours et les modes de consécration des poètes contemporains. Les formes de la vie sociale, c’est bien sûr l’autonomie, dont jouit et souffre en même temps la poésie, à son point d’orgue dans les années 1880 ; c’est le statut social du poète que nous étudions dans une perspective sociologique wébérienne. Nous portons cette interrogation jusqu’à la période contemporaine, à travers une étude statistique détaillée des carrières, des modes d’existence et des processus de consécration des poètes contemporains : si le discours de crise atteint désormais au cliché dans la poésie contemporaine, les poètes entrent toujours au panthéon. La sociologie aide à comprendre ces processus, et à nourrir l’indispensable dialogue avec la recherche littéraire.

 

Sébastien Dubois est professeur à NEOMA Business School. Diplômé de Sciences-Po, de l’École Supérieure de Commerce de Paris et d’un DEA en littérature moderne, il a soutenu sa thèse à l’EHESS et son habilitation à l’Université de Paris. Son habilitation portait sur une histoire sociale de la poésie (XIXe-XXe siècles) ; il a publié de nombreux articles sur le marché de la poésie, les carrières des poètes et les processus de consécration, seul ou avec Pierre François (Sciences-Po-CNRS) et Ailsa Craig (Memorial University, Canada) dans des revues internationales (PoeticsAmerican Behavioral ScientistJournal of Cultural Economics…) et françaises (Revue Française de SociologieHistoire et Mesure).

Pierre François est directeur de recherche en sociologie au CNRS (CSO/Sciences Po). Ses travaux portent sur la sociologie de l’art (musique, art contemporain, poésie) d’une part, et sur la sociologie des firmes et des élites économiques d’autre part. Il a notamment écrit Le monde de la musique ancienneSociologie des marchés et, plus récemment, Sociologie historique du capitalisme (avec Claire Lemercier).


Vous aimerez aussi...