[Parution] Revue Nerval n° 6

Revue Nerval, n° 6, 2022

sous la direction de Jean-Nicolas Illouz et Henri Scepi

Paris, Classiques Garnier, coll. Revue Nerval, 2022

ISBN : 978-2-406-13095-6

49 euros

Ouverte à toutes les approches critiques, la revue reflète l’actualité des études nervaliennes. Elle s’adresse à tous ceux, chercheurs, lecteurs ou écrivains, que l’œuvre de Nerval intéresse.

Avec les contributions de : Iseult Andreani, Olivier Bara, Gabrielle Bornancin-Tomasella,
Guillaume Cousin, Simone Dubrovic, Florence Fix, Pierre Fleury, Jean-Nicolas
Illouz, Hélène Laplace-Claverie, Marine Le Bail, Sylvain Ledda, Caroline Legrand,
Takeshi Matsumura, Sophie Mentzel, Bruno Penteado et Akio Wada.

Télécharger la table des matières :


Abréviations / Abbreviations . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 13

Jean-Nicolas Illouz et Henri Scepi
Éditorial / Editorial . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 15

NERVAL DRAMATURGE
Dossier dirigé par Hélène Laplace-Claverie et Sylvain Ledda

Hélène Laplace-Claverie et Sylvain Ledda
Introduction / Introduction . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 21
Caroline Legrand
De L’Académie au Nouveau Genre.
Itinéraire d’un « vagabondage » comique /
From L’Académie to Le Nouveau Genre.
Itinerary of a comical “vagrancy” . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 27
Florence Fix
Le mélange des genres dans Han d’Islande.
Mélodrame, drame social et tragédie de la vengeance /
The mix of genres in Han d’Islande.
Melodrama, social drama and revenge play . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 39
Gabrielle Bornancin-Tomasella
La fabrication de l’espace scénique dans Les Monténégrins.
Transferts génériques et poétisation /
Creating scenic space in Les Monténégrins.
Generical transfers and poetization . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 55
Sophie Mentzel
Le pouvoir et son double. Dramaturgie
du désenchantement politique dans le théâtre de Nerval /
Power and its double. Dramaturgy
of political disenchantment in the theater of Nerval . . . . . . . . . . . . . . 71
Olivier Bara
Du théâtre en République.
Nerval, Bocage et Une nuit blanche /
About theater in the Republic.
Nerval, Bocage and Une nuit blanche . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 85
Guillaume Cousin
Nerval et la « réaction » au théâtre après 1843.
Un long ensevelissement des morts /
Nerval and the dramatic “reaction” after 1843.
A long burial of the deads . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 107

VARIA

Akio Wada
Proust et la critique nervalienne /
Proust and the nervalian criticism . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 119
Simone Dubrovic (Traduction par Chetro De Carolis)
Nerval, Leopardi. Une rencontre stellaire /
Nerval, Leopardi. A stellar encounter . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 135
Marine Le Bail
Livres de fous pour fous de livres. De Nodier à Nerval /
Books of madmen for madmen of books. From Nodier to Nerval . . . . . 151
Bruno Penteado
Devenir-Nerval. Une esthétique de la désubjectivation /
Becoming-Nerval. An aesthetics of desubjectivation . . . . . . . . . . . . . . 171
Pierre Fleury
Nerval entre chanson folklorique et chanson de chansonnier /
Nerval and the different traditions of popular songs . . . . . . . . . . . . . . 187
Iseult Andreani
Trois appropriations de Wagner. Nerval, Gautier, Baudelaire /
Three appropriations of Wagner. Nerval, Gautier, Baudelaire . . . . . . 203
Jean-Nicolas Illouz
Un « logogriphe » romantique. Pandora de Nerval /
A romantic “logogryph”. Pandora by Nerval . . . . . . . . . . . . . . . . . . 221

NOTES D’ÉRUDITION ET D’INTUITION CRITIQUE

Takeshi Matsumura
Et d’où Nerval tire-t-il tout cela ? –
sur deux chansons qu’il a empruntées à Dumas /
And where does Nerval get it all from? –
about two songs he borrowed from Dumas . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 239
Takeshi Matsumura
« La France a ri longtemps de mon indifférence » –
sur un passage d’Une répétition /
“France laughed for a long time at my indifference” –
on a passage of Une répétition . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 253
Takeshi Matsumura
Peut-être valait-il mieux n’y plus penser ? –
noir, vert et bleu /
Perhaps it was better not to think about it anymore? –
black, green and blue . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 267
Takeshi Matsumura
En herborisant dans la forêt des variantes /
While herborizing in the forest of variants . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 279
Takeshi Matsumura
Que lisait-on dans le vestibule de l’enfer ? /
What were they reading in the hall of hell? . . . . . . . . . . . . . . . . . . 291
Takeshi Matsumura
Personne n’a été plus houspillé que lui –
sur Jean-Pons-Guillaume Viennet /
No one has been more criticized than him –
on Jean-Pons-Guillaume Viennet . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 303
Takeshi Matsumura
Si l’on faisait un peu de musique à petit bruit ?/
Are we not going to play some quiet music? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 315
Takeshi Matsumura
« Absurdes quiproquos philologiques » ? –
sur deux mots régionaux dans Pandora /
“Absurd philological misunderstanding”? –
on two regional words in Pandora . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 327
Takeshi Matsumura
Trois élucubrations de plaisantin sur Promenades et souvenirs /
Three joker’s ramblings on Promenades et souvenirs . . . . . . . . . . . . 339
Takeshi Matsumura
En fixant les yeux sur Les Papillons /
Staring at The Butterflies . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 353
Takeshi Matsumura
C’est là une belle histoire de chiens ! –
quelques remarques sur le Voyage en Orient /
This is a nice dogs scene! –
Some remarks on Voyage to the Orient . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 371
Takeshi Matsumura
Mots régionaux dans Le Marquis de Fayolle /
Regional words in Le Marquis de Fayolle . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 385

COMPTES RENDUS ET RÉFLEXIONS CRITIQUES

Gabrielle Chamarat, Lucidité de Nerval
(Gabrielle Bornancin-Tomasella) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 399
Martin Mees, Nerval ou la pensée du poétique, Essai de
philosophie à l’œuvre (Gabrielle Bornancin-Tomasella) . . . . . . . 402
Année bibliographique 2021 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 407
Résumés/Abstracts . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 411

Lien vers le site de l’éditeur : https://classiques-garnier.com/revue-nerval.html

Bon de commande du n°6 :

Gustave Doré, La Rue de la Vieille-Lanterne, dit aussi : Allégorie sur la mort de Gérard de Nerval, dessin et lithographie, 1855, BnF, département des Estampes et de la Photographie


Vous aimerez aussi...