[Soutenance de thèse] Par les sentiers du Parnasse : fictions allégoriques et vie des lettrés

Raphaëlle Errera, Par les sentiers du Parnasse : fictions allégoriques et vie des lettrés (Italie, France, Espagne, Angleterre, XVIe-XVIIe siècles)

Thèse présentée le 3 décembre 2021, Sorbonne Université, 14h

Thèse préparée sous la direction de François Lecercle (CRLC) et de Jean-Charles Monferran (CELLF)

Composition du jury :

Mme Delphine Denis – Professeure, Sorbonne Université, Mme Anne Duprat – Professeure, Université de Picardie-Jules Verne, M. François Lecercle – Professeur émérite, Sorbonne Université, co-directeur, Mme Véronique Lochert – Maîtresse de Conférences HDR, Université de Haute-Alsace-Mulhouse, M. Jean-Charles Monferran – Professeur, Sorbonne Université, co-directeur, Mme Lise Wajeman – Professeure, Université Paris-Diderot

Résumé :

Cette thèse rend compte d’un type de fictions allégoriques dont la production s’étend sur plus de deux siècles (principalement les XVIe et XVIIe siècles), en Italie, en France, en Espagne et en Angleterre. Ces fictions, dont on a recensé plus d’une centaine, sont très diverses, par leur ampleur, leurs schémas narratifs et leurs formes : tous les genres littéraires ou presque sont mobilisés. Mais elles ont en commun de confronter figures mythologiques (Apollon, les Muses) et réelles pour faire dialoguer et débattre (ou se battre) auteurs anciens et modernes, voire contemporains, au Parnasse. Ces fictions hautement réflexives, souvent comiques, livrent un regard précieux sur l’actualité littéraire, les questions et les querelles du moment. Ceux qui les ont composées, souvent juges et parties, choisissent qui exclure et qui accueillir, et selon quels critères. Ce faisant, ils établissent des canons ainsi que des normes dans l’art d’écrire. Équivalents fictionnels et plaisants de ce que l’on retrouve dans les traités de poétique et les premières histoires des lettres, ces textes accompagnent donc d’une façon originale la naissance, d’une part, de la critique littéraire et, d’autre part, de l’histoire littéraire nationale. Leur étude systématique et comparée sur un temps et un espace étendus permet de saisir les transformations cruciales de l’espace littéraire qui se jouent aux XVIe et XVIIe siècles.


Mots-clé: fiction ; allégorie ; XVIe siècle ; XVIIe siècle ; France ; Angleterre ; Espagne ; Italie ; gloire poétique ; Parnasse ; canon ; histoire littéraire ; critique littéraire

La soutenance se déroulera en salle D323 à la Maison de la recherche de Sorbonne Université, 28 rue Serpente, Paris 6e.

En raison de contraintes de sécurité, veuillez vous inscrire 48h à l’avance auprès de Raphaëlle Errera et présenter sur place un passe sanitaire : raphaelle.errera[at]mod-langs.ox.ac.uk

Raphaël, Le Parnasse, Vatican, Rome


Citer ce billet
Laure Michel (2021, 20 novembre). [Soutenance de thèse] Par les sentiers du Parnasse : fictions allégoriques et vie des lettrés. Poemata. Consulté le 24 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/swxc

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search