[Parution] Surréalisme : résister, réinventer la langue

Raphaëlle Hérout

Surréalisme : résister, réinventer la langue

Editions Otrante, 14 x 21 cm / 275 pages / septembre 2021 / isbn 979-10-97279-13-4
26 €

Et si la possibilité de « changer la vie » ou « transformer le monde », selon les mots d’ordre de Marx et de Rimbaud, passait d’abord et avant tout par une nouvelle façon de dire le monde ? Tel était le pari des surréalistes qui, en initiant une révolution culturelle, ont fait du langage l’arme première pour instituer un nouveau rapport au monde.

Cet ouvrage examine les différentes représentations de la langue pour saisir comment, par leurs manipulations poétiques, les surréalistes ont conféré au langage la fonction d’opérateur principal d’un bouleversement de l’ordre établi. Reconsidérée, repensée et réinventée, la langue fait reculer les limites de l’expression, vise à s’extraire de la pensée dominante, et à mettre à l’épreuve l’autonomie des individus.

A l’arrière-plan de ces représentations, c’est toute une réflexion politique qui se dessine : consacrer une pensée désinhibée, qui s’exprime par un rapport transgressif à la langue et aux normes, permet d’affirmer les bases d’une poétique émancipatrice et subversive.

Table des matières

Introduction

I. Circonstances d’un imaginaire linguistique

  1. L’école de la pensée
    1.1. Apprendre-désapprendre
    1.2. Vers une écriture buissonnière
    L’orthographe maltraitée
    Singularité de l’écriture dalinienne
  2. La guerre la poésie
    2.1. Dire ou taire la guerre ?
    L’impact des mots à l’épreuve de la guerre
    La langue, un outil pour falsifier la réalité
    2.2. La recherche d’un langage nouveau
    Créer dans la langue : une riposte à la guerreUne poésie du « bruit et de la fureur » comme reconfiguration sensorielle
    2.3. Langue et idéologie
    Penser la culture au vif des tourments historiques
    La question de la transmission de la culture allemande
    Être poète en temps de guerre

II. Penser la langue

  1. Représentations du langage
    1.1. La langue à la lettre
    1.2. Le mot
    Les mots – mes mots
    L’ancrage physique des mots
    Dialectique du maître et de l’esclave
    L’érosion des mots : phénomène naturel et intervention poétique
    1.3. La phrase
    1.4. Poétique du métalangage
    1.5. L’idiome et l’organe
  2. Les langues imaginaires
    2.1. Inventer une langue
    2.2. Langue imaginaire et aspirations universalistes
  3. La linguistique au service du Surréalisme
    Bréal et Darmesteter : la filiation revendiquée

III. Changer la langue : le langage comme praxis révolutionnaire

  1. « La pensée se fait dans la bouche »
    1.1. La pensée et sa langue
    La langue détermine la pensée
    Agir sur la pensée par la langue
    1.2. Expérimenter une pensée autre
    Penser en langue étrangère
    1.3. Dépaysement dans et par la langue : la question de la traduction
    Aragon et le « ton traduction »
  2. « Parler surréaliste »
    2.1. Essai de syntaxe surréaliste
    « Manque de syntaxe » ou nouvelle syntaxe ?
    Pour une syntaxe exploratrice
    2.2. Parler hors-normes
    Faire reculer les limites du possible de langue
    L’imagination instituante : Breton et Castoriadis
    Échapper aux catégories
    Abolir la distinction normal – pathologique

Conclusion
Bibliographie
Index des noms cités

http://www.otrante.fr/surrealisme.html

Le Cabaret de l’Enfer, photographié par Eugène Atget, 1910-1912


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search