[Parution] Pour une autre poétique. Horace renaissant.

Nathalie Dauvois, Pour une autre poétique. Horace renaissant, Genève, Droz, 2021, 248 p.,

41,99 euros

ISSN : 978-2-600-06244-2

La théorie de la littérature a valorisé une généalogie et un modèle conceptuel unique, celui de la Poétique d’Aristote. L’objet de ce bref ouvrage est de suggérer que d’autres modèles théoriques ont compté, notamment à la Renaissance. Centré non plus sur la construction d’une intrigue, d’une histoire, mais sur le personnage, l’art poétique d’Horace place la voix, le discours, la « fiction de personne » au cœur de la création et de l’invention poétiques. Mais Horace est aussi un poète qui offre à la fois la théorie et la pratique d’une langue spécifiquement poétique. Enfin cette œuvre, entièrement à la première personne, permet de repenser la relation du poétique à l’éthique, de penser la littérature, et singulièrement la poésie, comme expérience.

Présentation sur le site de l’éditeur

TABLE DES MATIÈRES

REMERCIEMENTS

INTRODUCTION. Pour un Horace 

AVERTISSEMENT 

PREMIÈRE PARTIE. Éthique et poétique : une poétique du personnage

CHAPITRE PREMIER : Personnages et fictions de personne

L’invention du personnage 

Du decorum personarum à la fiction de personne 

Le cas de la lyrique, fiction de personne, voix et prosopopée

CHAPITRE II : Éthique et poétique : une poétique des caractères

Fabula morata 

Émotions et passions 

Incarnation, tension et combinatoire des attributs de la personne

Typologie des genres et pluralité des voix 

DEUXIÈME PARTIE. Inventer/Réinventer. Une poétique pour les modernes : ars et artificium

CHAPITRE III : Réinventer l’âge d’or 

Les générations d’auteurs : éloge de la modernité et de l’innovation

Innovation et rénovation 

Réinvention d’un âge d’or et schéma historiographique 

CHAPITRE IV : Innovation, imitation, composition. La grâce de l’ordonnancement poétique : venus et ordo Invention / disposition / imitation 

Ordo et collocatio verborum 

Composition et configuration poétiques : Robortello et le modèle des Carmina 

CHAPITRE V : Du notum au novum. Les lieux de l’invention d’une langue poétique : épithètes, métaphores, formules 

Heureuse Élection : économie de l’épithète 

Callida iunctura et métaphores : ou comment faire du novum avec du notum 

L’art de la formule : Horace théoricien et praticien de la sententia poétique 

TROISIÈME PARTIE. Une œuvre à la première personne

CHAPITRE VI : Personne et personnage d’auteur 

Une œuvre identifiable à son auteur : une vie, une œuvre 

Personne et personnage d’auteur, mobilité et singularité

Style d’auteur 

CHAPITRE VII : Une poétique de la première personne : un je critique et réflexif 

Une poétique à la première personne : art ou épître poétique

Une œuvre tout entière à dimension réflexive et critique

CHAPITRE VIII : De cercle en cercle. La réception d’Horace, un modèle de sociabilité lettrée 

Cercle social et recueil poétique 

Cercles lettrés et académiques du nord : Conrad Celtis 

Académies italiennes 

La Brigade et le modèle d’Horace 

CONCLUSION 

APPENDICE 

BIBLIOGRAPHIE 

INDEX NOMINUM

TABLE DES ILLUSTRATIONS


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Gautier Amiel (15 juin 2021). [Parution] Pour une autre poétique. Horace renaissant. Poemata. Consulté le 18 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/swvo


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search