[Thèse en préparation] La création collective et collaborative en poésie depuis 1960

Geoffrey PAULY, “Les modalités de la création collective et collaborative en poésie depuis 1960”

Thèse préparée à l’Université de Bourgogne, sous la direction de Guillaume Bridet et Brigitte Denker-Bercoff

Soutenance prévue en 2022

A partir des années 1960, les poètes de la première moitié du siècle s’effacent peu à peu tandis que les pratiques collectives se singularisent sans toutefois apparaître comme totalement inédites. Au croisement de l’histoire littéraire et de la poétique, c’est cette permanence et cette évolution des pratiques collectives et collaboratives dans la seconde moitié du XXe siècle et jusqu’à nos jours que cherche à identifier et à décrire notre travail. D’un point de vue plus théorique qu’historique, il conduit également une réflexion sur la création poétique elle-même et sur la figure du sujet créateur. On retiendra trois pratiques que l’histoire littéraire rattache traditionnellement à la création collective : la formation d’anthologies, le travail de traduction et l’écriture à plusieurs mains. Ces trois pratiques structureront notre étude de la collaboration dans le paysage poétique contemporain. A travers ces trois pratiques qui présentent des rapports divers à l’écriture et à l’altérité, on distinguera deux types d’enjeux, le premier lié à l’histoire poétique, à l’interrogation des notions de groupe, d’école et de sociabilité littéraire, le second lié au sujet créateur tel qu’il se perçoit et se définit.

Mots clés : “poésie contemporaine”, “travail collectif”, “création collaborative”, “identité et altérité”, “pratiques d’écriture”


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search