[Colloque] Germain Nouveau, un poète varois à redécouvrir

Colloque «  Germain Nouveau (1851-1920), un poète varois à redécouvrir »

23 avril 2021, Université de Toulon, en vidéo-conférence.

Pour suivre le colloque, s’adresser à Michèle Monte (michele.monte@univ-tln.fr)

qui communiquera le lien de connexion aux personnes qui en feront la demande.

La poésie de Germain Nouveau entre innovations et emprunts

«  Des tonnelles de vigne vierge, des façades aux «  fenêtres sans cris  », des platanes méditatifs aux vieilles mains de feuilles mortes… Couchée au pied de Sainte-Victoire, Pourrières roussit ou bien blanchoie, transpire ou se les gèle, selon la lumière des saisons. Indifférente aux gloires qui pourraient la guetter. Un peu comme, en Ardennes, Charleville-Mézières.

Ici naquit, au plein de l’été 1851, pour y être enterré il y a un siècle pile poil, l’un des plus singuliers poètes qu’ait engendrés la terre de France, compagnon de malédiction de Rimbaud et de Verlaine. Frère de prodiges aussi.

On l’appelait «  Humilis  ». Il se nommait Germain Nouveau. Sa ruelle – celle au n° 5 de laquelle on retrouva son cadavre solitaire, un jour de printemps 1920, et qui porte désormais son nom – musarde en retrait de la Grand-rue centrale. Comme le fut sa propre destinée terrestre : à l’écart, toujours, par parti pris d’humilité.

Mais en pente suffisamment raide pour se souvenir aussi que les jours d’un poète maudit oscillent toujours volontiers entre les plus hautes branches et les pires basses-fosses. La petite histoire n’aura-t-elle finalement retenu que ceux-là ? Ces dérèglements interlopes que le jeune Varois, orphelin très tôt, expérimente à Londres avec Arthur Rimbaud, trois mois durant, avant d’entrer en chasteté sur les chemins de l’errance ? Ces bouges montmartrois où, derrière les pas claudicants de Verlaine, Germain le noceur s’amuse à damner Nouveau le mystique ? Cet asile de Bicêtre où l’enferme, après la fièvre des femmes, la folie de Dieu et de saint Benoît Labre ? Comme si, entre burnes et burettes, derrière cul et chasuble, se trouvait la clé de toute poésie. Le Graal.  »

Patrick Lorenzini, quatrième de couverture du livre Germain Nouveau, trimardeur céleste de la poésie, de José Lenzini, aux Cahiers de l’Égaré

Ce colloque se rattache aux travaux des équipes «  Écritures des espaces euro-méditerranéens  » et «  Sémantique, énonciation, traduction  » du laboratoire Babel. Il s’inscrit dans le sillage des neuf colloques dont les actes ont été publiés dans la collection «  Var et Poésie  » et qui ont honoré, entre autres, l’école Fantaisiste, Pierre Caminade, Louis Aragon, André Salmon, Marcel Spada, Jean Malrieu et Jean-Max Tixier.

Colloque en ligne
Lien de connexion Teams à demander par email à Michèle Monte : michele.monte@univ-tln.fr

Colloque organisé par le laboratoire BABEL de l’Université de Toulon

avec le soutien des Méjanes d’Aix-en-Provence et de la Métropole Toulon Provence Méditerranée

PROGRAMME :

23 avril matin :

9h : Michèle Monte (Babel, Toulon) : scène énonciative et argumentation dans La Doctrine de l’Amour : cohérence et originalité

9h30 : Stéphanie Thonnerieux (Passages XX-XXI, Lyon 2) : Énonciation, dialogisme et genre poétique dans les Valentines : le lyrisme parlé de Germain Nouveau

10h : Discussion et pause

11h : Richard Renault  (CRISCO, Caen) : le traitement automatique de la métrique de Germain Nouveau

11h30 : Alain Chevrier (Rouen) : les fantaisies métriques de Germain Nouveau

12h : Discussion

12h30-14h : pause-repas

23 avril après-midi :

14h : Daniel Bilous (Babel, Toulon) : « Au fond du reconnu pour trouver du Nouveau ». Parodies et détournements chez Nouveau 

14h30 : Amandine Cyprès (Babel, Toulon) : Des Valentines aux Fantaisistes : petit itinéraire vers un lyrisme ironique

15h : discussion et pause

15h30 : Antoine Piantoni (docteur de Sorbonne Université) : « Le plafond s’effondre en fleurs idéales » : Germain Nouveau prosateur

16 h : Anthony Piana (Nice) : « Une place à trouver » 

16h30 : discussion

17h30 : clôture du colloque

Lien vers le site du laboratoire BABEL :

https://www.univ-tln.fr/Colloque-Germain-Nouveau-1851-1920-un-poete-varois-a-redecouvrir.html


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search