[Parution] Revue NU(e), n° 72, Serge Ritman

Revue NU(e), n° 72, Serge Ritman, coordonné par Yann Miralles , 2020.

Poezibao héberge désormais la revue NU(e). Celle-ci est proposée au format PDF, facile à enregistrer ou à imprimer et à ouvrir d’un simple clic. 
Le numéro 72, septième publication au format électronique, est consacré à Serge Ritman.

https://poezibao.typepad.com/poezibao/2020/09/revue-nue-n-72-serge-ritman.html

Sommaire : 

recommencer
Yann Miralles,
Dans tous mes déplacements (introduction)
Serge Ritman et Yann Miralles,
À la vie, à la voix (entretien)
Serge Ritman,
Fatrasie mouvementée (patchwork in progress)

réénoncer
Dybeck (dit Blaise) Blampain,
Ces débuts des années 90
Ghérasim Luca,
Je m’oralise avec deux cubomanies de 1983
Henri Meschonnic,
Où est la différence entre l’amitié… et la vie ?
Bernard Vargaftig,
Ce que j’attendais de vous
Ben-Ami Koller,
Nous travaillons à nous découvrir – dans tous les sens
Antoine Emaz,
Un livre d’embarquement

résonner
Charles Pennequin,
Lorsque je lis / Serge ses poèmes
Jacques Ancet,
La phrase arrêtée
Philippe Païni,
Départs et vacillements, 
de quelques gestes-relation dans un poème de Serge Ritman
Marlena Braester,
Au plus près du continu
Laurent Mourey,
L’amour rythmant
Sylvie Durbec,
Abécédaire nuage
James Sacré,
Vivre-lire dans le vivre-écrire de Serge Martin
(ou l’inverse : vivre-écrire dans son vivre-lire)
Alain Helissen,
Pour Serge, à nos battues communes
Alexis Pelletier,
Quelques notes sur Babar et sur Plumeou Non mais des fois Ritman !
Andrew Eastman et Serge Ritman,
In your two hands full of paint
Dans tes deux mains pleines de peinture

rythmer
Gérard Dessons,
« Le rythme écoute »
Jean-Luc Parant,
Main gauche, main droite, les yeux ouverts, les yeux fermé
Guy Perrocheau,
« Comme un air qui se dégage ».
Seize répons dans le mouvement des livres-poèmes de Serge Ritman
Marina Krylyschin,
Des éclairs d’œil au chocolat
À propos de la figurabilité dans le langage
Jean-Yves Debreuille,
La critique tout contre la critique : le discours amoureux de Serge Martin            
Françoise Delorme,
D’une merveille appelée virgule ou « un fil d’air de langue »
Philippe Berthaut,
Poème pris au chant avec le lasso de la voix
Liliana Orlowska,
Ça résonne en moi…  
Georges Badin et Serge Ritman,
Avec des yeux énormes de bêtes 

relier
Pascal Lefranc,
Ta relation, ma réénonciation
Charlotte Guennoc,
De bouche à oreille, reprises de Gestes en bouche
Shungo Morita,
Le langage sert à v’ivre : la démarche vacillante dans la poésie de Serge Ritman             285
Olivier Mouginot,
L’atelier du sujet du poème chez Ritman : inventer « et corps et langage » pour vivre en voix
Eduardo Uribe,
Porter la voix, pour Serge Martin313
Emmanuel Fraisse,
Ce critique particulier qu’est le chercheur universitaire
Frédérique Cosnier,
Un pousse-à-dire en autodidaxie, Serge Martin enseignant
Arnaud Le Vac,
Une expérience toujours nouvelle du langage et de la vie
Serge Ritman,
Infimes, au sein du peuple (satiriconte)

rêver
Bernard Noël,
La Mémoire ou l’Oubli
Laurence Maurel,
Trois dessins-lavis pour Nos silences animaux de Serge Ritman
Serge Ritman,
Tu es mon Nord (poèmes pour voir) 

redevenir
Éléments bibliographiques

remercier
Les contributrices et contributeurs à ce numéro


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search