[Communications sur la poésie] Colloque : Les synesthésies. Entre esthétique de la perception et phénomène intermédial

Colloque international

Les synesthésies :

entre esthétique de la perception et phénomène intermédial

Organisé par Bernard Franco et Irène Gayraud

(CRLC, EA4510)

les 4-5 octobre 2019, en Sorbonne

Vendredi 4 octobre, bibliothèque Ascoli

(Sorbonne, escalier C, 2e étage) :

Matinée :

9h : accueil des participants

9h15 : ouverture du colloque, Bernard Franco et Irène Gayraud

9h30-11h15 :                Poésie et synesthésies

                                   Présidence : Irène Gayraud

Anne Debrosse (Université de Poitiers), « Sappho au regard de Renée Vivien : une sensibilité synesthétique comparable ? »

Pamela Krause (Sorbonne Université), « Écrire le parti pris de la synesthésie : la poésie comme donation de monde »

Michèle Finck (université de Strasbourg), « Musicalité synesthésique et co-résonance des arts : “l’œiloreille » dans mon expérience du poème »

11h15-11h30 : pause

11h30-12h40 :   Approches scientifiques des synesthésies

                       Présidence : Frédéric Sounac

Avinoam Safran (Université de Genève-Sorbonne Université), « Les synesthésies. Fondements neuroscientifiques, implications cognitives et émotionnelles »

Benjamin Guérin (Sorbonne Université), « “Voyelles” de Rimbaud et sa réception critique dans le domaine scientifique »

Après-midi :

14h30-16h15 :   Expérimentations synesthésiques

                       Présidence : Stéphane Lelièvre

Milène Lang (Sorbonne Université), « Eprouver et mettre à l’épreuve la création artistique dans la nouvelle de l’artiste »

Frédéric Sounac (université de Toulouse-le Mirail), « Hans Henny Jahnn et la “ferme-temple” d’Ugrino »

Danielle Cohen-Levinas (Sorbonne Université), « Synesthésies paradoxales : variations sensorielles sur le nom de Proust »

16h15-17h05 : pause

17h05-18h15 :   Synesthésies et vision

                       Présidence : Malgorzata Sokolowicz

Céline Roussel (Sorbonne Université), « L’écrivain aveugle entre inspiration rimbaldienne et écriture de la lumière : le cas Jacques Lusseyran »

Vladimir Martinovski (université de Skopje), « La synesthésie et l’ekphrasis : Charles Baudelaire, Slavko Janevski et Vlada Urosevic » 

Samedi 5 octobre, amphithéâtre Milne-Edwards (Sorbonne, escalier B, 2e étage) :

Matinée :

9h30-11h15 :     De la perception à l’écriture

                       Présidence : Tatiana Victoroff

Cécile Guédon (University of California at Los Angeles), « Texture, Takt, Toucher : l’écriture de la main synesthésique chez Rainer Maria Rilke (1910), Yvonne Rainer (1966) et Willie Cole (2019) »

Lioudmila Chvedova (université de Lorraine), « La synesthésie héréditaire de Vladimir Nabokov à travers son univers littéraire »

Stéphane Lelièvre (Sorbonne Université, ESPE), « E.T.A. Hoffmann : d’une perception synesthésique du monde à sa mise en œuvres »

11h15-11h30 : pause

11h30-12h40 :   Correspondances et synesthésies

                       Présidence : Eduardo Ramos-Izquierdo

Bernard Franco (Sorbonne Université), « Les synesthésies et les fondements philosophiques des correspondances »

Zofia Litwinowicz-Krutnik (Sorbonne Université-université de Varsovie), « Des synesthésies aux correspondances : le naturalisme mystique entre À rebours et Là-bas »

Après-midi :

14h30-16h15 :   Les synesthésies et les arts

                       Présidence : Bernard Franco

Irène Gayraud (Sorbonne Université), « Une poésie “musicale colorée” : les synesthésies chez Dino Campana et leurs traductions françaises »

Tatiana Victoroff (université de Strasbourg), « La synesthésie au service de la synthèse des arts : le cas d’Alexandre Scriabine »

Marie Cléren (université de Caen), « Les synesthésies et la scène, chronique d’un échec annoncé »

16h15-16h30 : pause

16h30-17h40 :   Jeux de sens

                       Présidence : Lioudmila Chvedova

Malgorzata Sokolowicz (université de Varsovie), « “Le bruit est une belle chose !” L’image synesthésique de l’oasis dans Marouf le clairvoyant d’A.-R. de Lens »

Eduardo-Ramos-Izquierdo (Sorbonne Université), « Variations de la synesthésie dans l’œuvre d’Octavio Paz »

17h40-18h : clôture du colloque (Bernard Franco et Irène Gayraud)


Vous aimerez aussi...