[Séminaire] Éditer la poésie. XIXe-XXIe siècle

Séminaire “Éditer la poésie (XIXe-XXIe siècle). Histoire, acteurs, modes de création et de circulation”

animé par Isabelle Diu (Bibliothèque littéraire Jacques Doucet) et Serge Linarès (Université Sorbonne nouvelle, UMR THALIM)

Séance 3, mercredi 22 mars 2023, 16h-19h

Université Sorbonne Nouvelle

Maison de la Recherche, salle Mezzanine
4 rue des Irlandais, 75005 Paris

Pour suivre la séance en ligne, écrire à serge.linares@sorbonne-nouvelle.fr

Elisa Grilli, « Le renouveau poétique dans les « revues littéraires et artistiques » de la fin du XIXe siècle : qui tient la plume ? »

Il s’agira de présenter les modalités et les enjeux de l’édition de la poésie dans un corpus de revues « littéraires et artistiques » de la fin du XIXe siècle, tel L’Ermitage ou des revues bilingues comme Anthologie-Revue de France et d’Italie (1897-1900) ou Poesia (1909). Nous aborderons les conditions d’existence et les coulisses de ces revues nées du besoin de reconnaissance de « jeunes » poètes qui trouvent ainsi une place dans le champ littéraire. À la question des contraintes matérielles, économiques et financières s’ajoute la dimension collective de ce type d’objet médiatique hybride qui conduit à la publication d’une œuvre fragmentée et plurielle : comment se décide par exemple le choix des textes et des collaborateurs, comment s’organise le tri de la « copie », comment se joue la mise en page des poèmes reçus ? La publication d’extraits ou de « fragments » donne l’impression d’une mosaïque d’œuvres poétiques dans un espace de publication collective. Elles entrent souvent en résonance avec des images, et font naître des effets de sens en fonction du contexte de publication, déterminant des effets de réception. Surtout, à travers la notion de médiapoétique, nous penserons la possibilité d’un infléchissement de l’écriture et de la production des poètes qui se côtoient dans la revue, se répondent d’un numéro à l’autre, voire d’une revue à l’autre. Nous faisons l’hypothèse que la circulation des poèmes en France et à l’étranger et leurs éventuelles traductions et illustrations dans ces revues éclectiques a favorisé la recherche de l’expérimentation et a été l’un des moyens du renouveau avant-gardiste.

Elisa Grilli, professeure agrégée de lettres modernes, docteure en littérature comparée est l’auteure d’une thèse, soutenue en mai 2022, portant sur les réseaux de revues du Nord au Sud de l’Europe, sous la direction d’Evanghelia Stead (UVSQ) : « Revues en réseaux et Renaissance (Grande-Bretagne, France, Italie, Espagne et Catalogne, 1890-1909) ». Elle a contribué à plusieurs volumes consacrés aux revues, dont The Oxford Critical and Cultural History of Modernist Magazines (Peter Brooker, Sacha Bru, Andrew Thacker, et Christian Weikop (ed.), Oxford University Press, 2013) ; L’Europe des revues II, 1860-1930, Réseaux et circulations des modèles (E. Stead et H. Védrine (dir.), PUPS, 2018). Parmi les publications récentes : un article sur le lancement du « Manifeste du futurisme » (1909) dans la Revue d’Histoire littéraire de la France (n° 1, Paris, Classique Garnier, 2020) et un autre sur les enjeux des transferts culturels dans L’Anthologie-Revue de France et d’Italie(1897-1900), (Alessandra Marangoni, Julien Schuh (dir.), Écrivains et artistes en revue. Circulations des idées et des images dans la presse périodique entre France et Italie (1880-1940), Torino, Rosenberg and Sellier, 2022). 

Pierre Loubier et Barbara Pascarel, « Léon-Paul Fargue : le poète et ses éditeurs »

Né en 1876, Léon-Paul Fargue appartient à la génération dite de la « crise des valeurs symbolistes ». La célébrité apportée par ses chroniques parisiennes dans les années trente et quarante (Le Piéton de Paris) a parfois tendance à éclipser une œuvre poétique fluctueuse et sensible, lyrique et fantaisiste, en vers comme en prose. Fargue est aussi un poète perfectionniste : L’art est une question de virgules… Ses retards, sa procrastination, ses réticences à la publication, ses scrupules et repentirs témoignent de relations complexes tant avec le texte publié et qu’avec ses différents éditeurs.

La conférence se centrera sur l’histoire de l’édition des premiers recueils jusqu’à Ludions inclus (Fourcade, 1930) en commençant par Tancrède (Pan, 1895 ; Larbaud, 1911 ; Gallimard, 1943) puis Poèmes (Royer, 1907, Gallimard 1912, 1919, 1931, 1944), Pour la musique, (Gallimard, 1914, 1919, 1944) Épaisseurs et Vulturne (Gallimard, 1928, 1929). Une part de l’exposé sera consacrée aux recueils illustrés.

Barbara Pascarel, responsable de la bibliothèque à la New York University in Paris, docteur ès lettres, régente du Collège de ‘Pataphysique. Auteur d’une bibliographie critique de Léon-Paul Fargue, d’un essai sur les quatre pièces du cycle Ubu d’Alfred Jarry et de contributions au bulletin Ludions, publié depuis 1996 par la société des Lecteurs de Léon-Paul Fargue qu’elle a co-fondée avec Pierre Loubier. Elle a établi, annoté et préfacé le tome I des Œuvres complètes de Léon-Paul Fargue aux éditions du Sandre (L’Esprit de Paris, Chroniques parisiennes 1934-1947) et prépare actuellement avec Pierre Loubier le tome II (poésies et proses), et le tome III (Écrits sur l’Art et la Littérature, chroniques diverses). 

Pierre Loubier, professeur émérite de littérature française du XIXe siècle à l’Université de Poitiers. Essais sur la poésie de la ville, Le Poète au labyrinthe ; sur Laforgue Jules Laforgue, l’orgue juvénile, et sur l’élégie, Sentinelles de la douleur – La Voix plaintive, Élégie, Histoire, Société sous la Restauration. Articles sur Chénier, Treneuil, Vigny, Hugo, Sainte-Beuve, Ballanche, Lamartine, Balzac, Nerval, Baudelaire, Corbière, Verlaine, Cendrars, Fargue, Larbaud, Carco, Jacob, Michaux, Temple, Goffette. Co-fondateur et secrétaire de la Société des Lecteurs de Léon-Paul Fargue et son bulletin Ludions (21 numéros parus). Prépare actuellement avec Barbara Pascarel les tomes II et III des Œuvres complètes de Léon-Paul Fargue.



Citer ce billet
Laure Michel (2023, 16 mars). [Séminaire] Éditer la poésie. XIXe-XXIe siècle. Poemata. Consulté le 25 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/sx97

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search