[Séminaire] Que peut la poésie à l’âge du Capital ? Réserves pour une praxis de l’écriture

Séminaire « Que peut la poésie à l’âge du Capital ? Réserves pour une praxis de l’écriture »

Collège international de philosophie, Paris

6 Octobre 2022, 20 Octobre 2022, 17 Novembre 2022, 1 Décembre 2022, 15 Décembre 2022, 12 Janvier 2023, et le 26 Janvier 2023

L’insistance sur la conjonction Poésie et Révolution a laissé dans l’ombre la question du rapport antithétique de la Poésie au Capital. Depuis les nouvelles modalités du lyrisme inventées par Baudelaire à l’apogée du capitalisme jusqu’aux supermarchés de Houellebecq, en passant par le scandale de Panama chez Mallarmé et par les stratégies de Debord, quelques figures exemplaires et isolées ont pourtant hérité de cette antithèse criarde et senti la nécessité d’en faire l’objet d’une construction poétique. En situant leur poème à l’âge du Capital au risque d’être accusés de duplicité ou de trahison, ces écrivains ont interdit d’acter l’existence d’une société sans poème – sinon à l’état latent, comme la négation d’un ordre existant. Ce geste visant l’appropriation de la situation historique trahit une écriture qui ne jouit ni de perspectives politiques préalablement déterminées ni d’une assise théorique pouvant l’assurer de l’orientation de l’histoire sociale.
En recueillant ces tentatives, le séminaire cherchera à montrer que la poésie s’enquiert des ambiguïtés réellement constitutives qui éclairent sa situation dans la « société productrice de marchandises » et offre en retour un aperçu sur le principe de sociabilité qui régit notre société.

Programme du séminaire (18h15 – 20h15) :

Jeu 6 oct : Une société sans poème

Jeu 20 oct : Le rêve et l’action

Jeu 17 nov : Mallarmé et l’économie (avec Bertrand Marchal, professeur émérite de littérature française du XIXe siècle à l’Université Paris Sorbonne)

Jeu 1er déc : Guy Debord aujourd’hui (avec Stéphane Zagdanski, romancier et essayiste)

Jeu 15 déc, Innocence et ambiguïté

Jeu 12 janv : Michel Houellebecq, « Dernier rempart contre le libéralisme » (avec David Jérôme, docteur en philosophie, enseignant au lycée du Val-de-Saône de Trévoux)

Jeu 26 janv : table ronde

***

Le séminaire se déroule à l’USIC (18 rue de Varenne, 75007 Paris) et peut être suivi en ligne.

Entrée libre et gratuite dans la limite des places disponibles.

Inscription obligatoire pour obtenir le code porte, écrire à Yoann Loir (yoann.loir@univ-lyon3.fr) ou collectif@ciph.org



Citer ce billet
Quentin Cauchin (2023, 7 janvier). [Séminaire] Que peut la poésie à l’âge du Capital ? Réserves pour une praxis de l’écriture. Poemata. Consulté le 25 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/sx6p

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search