[Thèse en préparation] Repenser les formes poétiques : Franck Venaille

Stéphane Cunescu, “Repenser les formes poétiques. Pratiques de modernités contemporaines dans l’œuvre de Franck Venaille”

Thèse préparée sous la direction de Gérald Purnelle (Université de Liège) et de Martine Créac’h (Université Paris 8, Vincennes-Saint Denis).

Thèse inscrite en 2020

Dans le cadre d’une première thèse de doctorat consacrée à Franck Venaille (1936-2018), nous examinons son œuvre du point de vue de la diversité des formes poétiques qu’elle mobilise. Monographique, notre recherche procède toutefois à une large traversée du champ poétique contemporain (du début des années 1960 au milieu des années 1980), à travers lequel Venaille s’est illustré en tant qu’homme de revues (Chorus, Monsieur Bloom). L’étude de l’ensemble de la production venaillienne permet de mettre en avant les expérimentations formelles (typographiques, syntaxiques, rythmiques) au sein d’une écriture qui déploie une poétique à partir du matériau-prose, tout en faisant la part belle à la narration. Nous souhaitons en outre montrer que l’évolution du parcours de Franck Venaille illustre avec éloquence la possibilité d’un dépassement des catégories qui divisent le champ contemporain (lyriques contre formalistes, ou littéralistes). Par ailleurs, l’importance des arts visuels, de l’art lyrique, mais aussi de la pratique radiophonique à travers le régime esthétique de l’œuvre permet de mettre en évidence la façon dont le travail sur les formes poétiques préexistantes se voit renouvelé grâce au recours à l’intermédialité. C’est en définitive la question de la modernité qui sert de fil conducteur à cette exploration des formes ; instaurant un dialogue avec les grandes figures de la poésie moderne depuis Baudelaire, elle interroge également la façon dont Venaille se fait témoin de la réalité de son temps.

Within the framework of a first doctoral thesis dedicated to Franck Venaille (1936-2018), we wish to examine his work in regard to the diversity of the poetic forms it rallies. Within a first description phase organised along a chronological timeline we shall see to which extent Venaille’s political involvement as well as his participation in the Algerian war might have impacted his early years as a writer in the poetic landscape of the 1960s, marked by the presence of formalism and literalism movements. The review of his works will allow us to highlight the formal experiments (from a typographical, syntactic but also rhythmic point of view), within Venaille’s poetics, characterised by a prose writing which includes a narrative dimension. Indeed, we will demonstrate that Venaille’s work stands out as exemplary with regard to the crossbreeding of verse and prose in the contemporary field. Furthermore, the importance of visual arts throughout the aesthetic regime of the work will make it possible to strengthen the assumption that elaborating on pre-existing poetic forms thanks to the use of intermediality. This exploration will ultimately allow us to circumscribe the reformulation of the notion of literary modernity within contemporary poetry. This can be seen from sociological standpoint, with respect to his role as director of literary magazines (Chorus, Monsieur Bloom) as well as publisher of avant-garde personalities. Finally, interpreting the abundant intertextuality of his work, which convenes among others Baudelaire, Maeterlinck, Laforgue, Apollinaire, Reverdy, will demonstrate the way in which Venaille considers the plurality of phases in literary modernity.



Citer ce billet
Laure Michel (2022, 10 décembre). [Thèse en préparation] Repenser les formes poétiques : Franck Venaille. Poemata. Consulté le 24 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/sx5o

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search