[Evénement] De la publication orale à la performance

“De la publication orale à la performance”

Avec Michèle Métail et Patrick Beurard-Valdoye

Soirée conçue et animée par Fabrice Thumerel

Maison de la poésie/ Scène littéraire,

Passage Molière, Paris 3e

samedi 8 octobre 2022, 18h

« La projection du mot dans l’espace représente le stade ultime de l’écriture » – Michèle Métail
 

« En quoi consiste la lecture en public ?

C’est un acte dans le poème écrit, et donc une action.

Mais d’abord, le poème lui-même est un acte dans

la phrase et la parole » – Patrick Beurard-Valdoye


« Une poétique de l’entre-deux », table ronde entre Michèle Métail, Patrick Beurard-Valdoye et Fabrice Thumerel

Michèle Métail et Patrick Beurard-Valdoye, deux voix majeures de leur génération, représentent deux voies importantes de la poésie contemporaines : pour la première, la publication n’est parachevée que par sa mise en voix et en espace devant un auditoire (cette esthétique du hors-texte explique la longue période pendant laquelle elle ne publie aucun livre) ; le second reprend à son compte cette notion de Publication Orale en 1983, avant de lui préférer en 1990 le terme de Ghérasim Luca Récital, puis d’adopter enfin le terme Performance, que tout le monde utilise le plus souvent à mauvais escient (notamment pour parler d’une simple profération debout immobile).

C’est à l’enseigne de l’orœil que nous aurons la chance de plonger dans l’antre/entre de ces deux extraordinaires poètes de la scène dont l’univers oscille entre poésie et musique, écriture et oralité, comme entre langues diverses.

Michèle Métail depuis 1973 privilégie la diffusion orale de ses œuvres, tout d’abord à travers les « Hors-Textes », dotés un numéro d’ordre car envisagés comme construction unique. Vers 1982 les « Publications orales » prirent le relais, illustrant le refus de toute publication papier durant une vingtaine d’années.

Adolescent, Patrick Beurard-Valdoye hésitait entre poète et pilote de ligne. Est devenu poète de lignes. Cette performance, convoquant les pilotes Antonin Artaud et Ivan Illich, est conçue à partir de Lamenta des murs (à paraître, Flammarion), huitième et dernier volume du Cycle des exils.

À lire, voir et écouter – Michèle Métail, Le Paysage après Wang Wei, Lanskine, 2021 – Patrick Beurard-Valdoye, Palabre avec les arbres, éd. Corti, 2021.

Réservation : https://www.maisondelapoesieparis.com/events/de-la-publication-orale-a-la-performance/



Citer ce billet
Laure Michel (2022, 28 septembre). [Evénement] De la publication orale à la performance. Poemata. Consulté le 24 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/sx3g

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search